Domaine de la Trigalière (Indre-et-Loire)

Catégories Le Château de la semaine

La nature comme source d’inspiration

En Touraine, le Domaine de la Trigalière est un lieu familial d’exception qui s’est construit au fil des siècles pour assurer à l’Homme une retraite paisible et confortable au cœur d’une nature préservée. C’est encore aujourd’hui sa raison d’être ! Le Domaine offre à ses hôtes l’opportunité de se ressourcer au sein d’une forêt bienfaisante et habitée.

Le Domaine de la Trigalière s’étend sur plusieurs centaines d’hectares de nature préservée, entre forêt et étangs. En son cœur, se dresse un château qui fut transformé au XIXe siècle en un luxueux pavillon de chasse appelé « cottage », répondant à la mode anglaise de l’époque. Sa façade est ornée de têtes de cerfs sculptées et de différents animaux, rappelant ici encore l’importance de la forêt. Au sommet d’une petite tour, un campanile est surplombé par une statue de Saint Hubert, patron des veneurs. Et tout autour de la bâtisse, éparpillée sur la propriété, de luxueuses maisons de campagne. Une offre d’hébergement insolite, a été pensée et développée par la famille Cheuvreux.

C’est en 1972 que Solange et Robert Cheuvreux achètent le château de la Trigalière et adoptent comme devise « maintenir », en signe de bienveillance et d’ouverture sur les autres, ce que perpétuent encore aujourd’hui leur fils Bruno et leur petite-fille, Aleksandra.

© Brian Photographe

« La démarche de mes grands-parents était de travailler cette forêt, ce qui a permis la mise en place d’une forêt à la fois sauvage et maniée par l’homme. Au décès de mon grand-père, ma grand-mère s’est emparée de ces lieux. Je pense que chez elle, il y avait une vision de partage, et même un projet hôtelier. Dans les années 90, elle s’est emparée du cottage qui était à l’origine une maison de maître. Elle a eu la démarche de restaurer toutes les maisons du Domaine. Elle est devenue apprenti-architecte et s’est entourée d’artisans. »

En plus du château, quatorze habitations pouvant accueillir 2 à 18 personnes ont ainsi été restaurées et rénovées au fil des années. Tous les gîtes ont conservé leur nom historique, attribué par leurs anciennes activités. Nous trouvons par exemple « Le Potager » en référence à la maison du jardinier, « La Petite Trigalière » pour la maison du régisseur ou encore « Le Séchoir » qui était autrefois une vaste buanderie. Le Domaine de la Trigalière s’inscrit dans une véritable histoire et aventure familiale, qui ne cesse d’évoluer au fil des générations. La notion de transmission trouve tout son sens ici.

« Notre grand-mère nous a transmis, à mon père et moi, cet ADN de manière inconsciente. Il y a dix ans, nous avons eu l’envie de partager le Domaine avec un cercle plus large. Nous avions la sensation d’être dans un endroit magique, très privilégié et nous voulions le partager. Au début, nous avons démarré avec quelques maisons en les rénovant au fur et à mesure. Les précédentes rénovations dataient d’il y a vingt ans. »

© Benoit Linero

Dans la continuité de cette offre, le Domaine accueille des mariages et des séminaires. Des expériences et des activités ont également été pensées et se sont développées autour de deux champs d’activités qui sont celui de la nature et du bien-être. Que ce soit dans un cadre familial ou professionnel, le Domaine met tout en œuvre pour que ses hôtes se ressourcent et s’imprègnent pleinement de l’atmosphère du lieu.

L’occasion par exemple de pratiquer la sylvothérapie, nommée également « l’art du bain de forêt ». Les balades en forêt est l’une des meilleures ordonnances naturelles pour se ressourcer et charger ses batteries ! Une belle opportunité aussi de découvrir l’arboretum de chênes du Domaine de la Trigalière, sur huit hectares – une référence en Europe – ainsi qu’une biodiversité de 800 espèces végétales.

« Quelle que soit la raison pour laquelle vous venez au Domaine de la Trigalière, vous allez vivre une expérience. L’environnement va vous transporter quelque part ! »

Notre coup de cœur

En cette période de crise sanitaire, qui ne rêve pas de se ressourcer au grand air et de lâcher prise ? Le Domaine de la Trigalière se révèle être le lieu idéal ! Venez séjourner dans l’une des maisons de campagne du Domaine et profitez des nombreuses activités qui vous sont proposées. Vous pourrez pratiquer du paddle, de la barque ou même du canoë sur l’un des 9 étangs. Un beau séjour en perspective !

1 commentaire sur “Domaine de la Trigalière (Indre-et-Loire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *