Le château du Blanc Buisson et le méthaniseur

Catégories Les éco-châteaux
l'histoire château du blanc buisson et des aménagements des jardins fleuris par ses propriétaires

Le château du Blanc Buisson est confronté à la même problématique que tous les châteaux du monde : le chauffage en hiver ! Alors certes l’objectif n’est pas d’avoir 25°C dans toutes les pièces mais peut-être d’avoir envie de quitter les 15 couches de pulls parfois nécessaires et surtout de préserver les intérieurs et les boiseries qui souffrent de l’humidité jusqu’à les mettre en péril. En 2016, Eric et Maïté de la Fresnaye ont alors saisi l’opportunité de mettre en place un nouveau chauffage au château dont la chaleur est issue d’un système de cogénération installé sur la ferme voisine.

Une ferme comme voisine

A proximité du château, se trouve une ferme (anciennement rattachée au château mais indépendante aujourd’hui) montée en GAEC avec Jean-Michel et son fils Etienne Adeline. Leurs activités agricoles s’articulent autour de grandes cultures céréalières (blé, orge, colza), de l’arboriculture avec des pommiers à cidre et à compote et enfin d’une exploitation d’une centaine de vaches laitières. C’est cette dernière activité qui a initié le projet de méthanisation que nous allons aborder. Il permet de générer des revenus supplémentaires et de recycler les quelques milliers de tonnes de déchets organiques de nos ruminants préférés.

méthaniseur - Blanc Buisson
La source du chauffage au château du Blanc Buisson

Entre les propriétaires du Blanc Buisson et la famille Adeline, c’est une amitié qui dure depuis 3 générations. Alors quand Jean-Michel et Etienne évoquent le projet de méthanisation à Eric et Maïté ce sont forcément des oreilles attentives qu’ils trouvent. Ils souhaitent transformer les déchets organiques en une source d’électricité et de chaleur. Néanmoins, ce projet a besoin du consentement d’Eric et de Maïté :

  • Une telle installation serait installée à moins de 500m d’un monument historique,
  • Il serait essentiel que la chaleur produite puisse chauffer le château, établissant ainsi un contrat de fourniture d’énergie entre les deux parties.
Méthaniseur  - Blanc Buisson
Photo de Romain Reglade

Eric et Maïté sont tout à fait séduits par ce projet tout comme l’architecte des bâtiments de France. Il n’émet, d’ailleurs, aucune objection à une telle installation à part un revêtement en bois des cuves du méthaniseur.

La méthanisation comme source de chauffage au Blanc Buisson

Auparavant, le moyen de chauffage principal au château du Blanc Buisson était une chaudière au gaz pendant les 5 semaines de la période la plus froide. Elle était secondée avec des appoints électriques dans les pièces à vivre. Alors la perspective d’une autre vie en saison automnale et hivernale tant pour les offres événementielles que l’hébergement était tout à fait appréciable.

Le financement et la rentabilité du projet

De nombreux dossiers techniques, sanitaires et de demandes de subventions ont occupé toute la première partie de ce projet ambitieux qui se chiffre à plusieurs millions d’euros. Le GAEC bénéficie ainsi de subventions venant de sources diverses, permettant de financer le projet à hauteur de 30%.

Ensuite un contrat de fourniture d’énergie est signé entre le château et l’exploitation agricole ainsi qu’un contrat sur 15 ans avec EDF pour la revente totale de l’électricité produite. Le temps de rentabilité d’une telle installation se réduit pour passer sous la barre fatidique des 10 ans.

Le principe d’un méthaniseur

Le principe du méthaniseur repose sur la décomposition de déchets organiques (ici principalement le lisier) pour produire du méthane qui sera ensuite transformé en électricité et en chaleur par un groupe électrogène. C’est ce que l’on appelle la cogénération : Le gaz produit sert de carburant au moteur qui fournit de l’électricité. L’eau de refroidissement récupère la chaleur des moteurs pour ensuite réchauffer un circuit secondaire de chauffages : du château, de la ferme, de l’étable, d’un séchoir, etc ….

le principe du méthaniseur - Blanc Buisson
Le principe du méthaniseur

Au Blanc Buisson, un tuyau de plus de 400 m en double flux joint le méthaniseur à la chaudière du château qui est montée en parallèle de l’ancienne, gardée en secours. Il n’a été pas été nécessaire (comme au château de la Bussière) de changer tous les radiateurs. Enfin, 4 sous-stations assurent le « dispatching » dans les différentes parties du château.

Méthaniseur Blanc Buisson
Le tuyau double flux joignant le groupe électrogène à la chaudière du château du blanc Buisson

Les avantages du méthaniseur

Il y a de nombreux avantages à ce type d’installation :

  • L’utilisation de déchets issus de productions agricoles pour créer des sources d’énergie renouvelables (à l’air libre, la décomposition de ces déchets produit naturellement de la chaleur et du méthane qui se perdent alors dans l’atmosphère)
  • Des revenus supplémentaires pour les exploitants agricoles. Elle en devient même la première source.
  • Un coût de chauffage avantageux pour le château qui pour la même somme peut désormais chauffer l’ensemble des bâtiments pendant toute la saison froide soit du 15 octobre au 15 mars.
  • Tout n’est pas transformé lors de la réaction, le résidu, le digestat, est ensuite utilisé en épandage dans les champs ou sert à fertiliser le sol des pommiers. Cela permet, d’ailleurs, une conversion vers une production bio de ces derniers.
  • En période plus creuse l’eau chaude alimente un séchoir qui permet de sécher le foin coupé plus jeune qu’à l’accoutumée. Ainsi, il est plus riche en protéines, ce qui permet d’économiser l’achat de soja importé.
  • Jean-Michel et Etienne valorisent également les cultures dérobées des productions céréalières en les transformant en énergie.

L’installation est entièrement automatisée, de la récupération du lisier jusqu’à la fourniture et la redistribution des énergies. C’est une mini-usine au milieu de la ferme qui se dote ainsi d’un nouveau métier très différent de ceux généralement attribués aux exploitants agricoles.

Notre coup de cœur

Ce que nous aimons particulièrement dans ce projet c’est cette interconnexion de services, de liens. Ce maillage est important sur un territoire. Il permet de créer de la résilience tout en prenant soin de la terre, de ses habitants et de leur mémoire.

📸 Château du Blanc Buisson / Romain Reglade


Ressources supplémentaires

Vous avez vous aussi mis en place des actions, un projet éco-responsables et vous souhaitez être le prochain éco-château.
Cela sera avec plaisir que nous raconterons votre histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *