Le château de Hautsegur

Catégories Les éco-châteaux
Le château de Hautsegur

Ce château fort ardéchois de Hautsegur possède une histoire atypique. Cette histoire continue aujourd’hui grâce à l’énergique propriétaire Patricia Demangeon. Désireuse depuis toute petite de s’occuper d’un château, c’est lors d’une rencontre fortuite que la magie a opéré entre cet ancien édifice et cette professeure d’anglais. Reconvertie à temps plein pour faire revivre le site, Patricia le gère dans le respect de ces vieilles pierres et de l’environnement qui les entoure. Le partage et la solidarité sont ses maîtres mots.

Le château de Hautsegur
photo : Hugues Faure
photo : Hugues Faure

L’histoire du château de Hautsegur

Sa traversée des siècles

Ce château est situé sur la commune de Meyras dans le parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche. Ancienne tour de guet au XIIe siècle du château fort de Ventadour situé à quelques centaines de mètres plus à l’Est, il fût reconstruit à la fin du XVIème siècle pour pratiquement rester inchangé jusqu’à notre époque. Longtemps propriété de plusieurs familles, il a été à la fois préservé de toutes modifications importantes mais également laissé au bon vouloir du temps. C’est en 2012 que Patricia, après avoir vendu tous ses biens, réussit à le réunifier et en faire un lieu éco-patrimonial ouvert et convivial.

Le château de Hautsegur
photo : Hugues Faure
photo : Hugues Faure

« Mettre le patrimoine au service de l’écologie et l’écologie au service du patrimoine afin de créer un véritable lieu de vie solidaire, convivial, dédié au respect de l’homme et de la nature, telle est l’âme de ce projet ! »

La rencontre avec Patricia Demangeon

Patricia Demangeon
Le château de Hautsegur
Patricia Demangeon / photo : Laurence de Terline

Pour la remercier d’un service rendu, le gardien du château fait découvrir cette ancienne bâtisse à Patricia, installée à environ 30km de là dans une ferme du XVII/XVIIIème siècle. Il la sait amatrice de vieilles pierres mais il ne se doutait pas de la tournure qu’allait prendre les événements après cette visite amicale.

Patricia rachète, en effet, une première partie du domaine, jusqu’alors propriété de 3 familles, ce qui d’ailleurs offrait des situations ubuesques : ainsi, l’escalier central à vis était lui aussi divisé mais sans droit de passage …

Par la suite, les deux autres familles lui cèdent également leurs parts. La renaissance du site peut alors commencer !

La personnalité de Patricia Demangeon est un atout majeur pour ce château. Son sens du partage, sa générosité, son contact humain et bien sûr son énergie ont permis de faire bouger des montagnes et de fédérer autour d’elle des passionnés et des experts qui l’aident tout au long de l’année dans son projet. Elle effectue elle-même de nombreux travaux où elle apprend diverses techniques de restauration.

Les journées ou WE solidaires

De nature généreuse, elle ouvre très volontiers ses portes lors de journées ou Week-End solidaires. Et on vient de toute la France et pour certains de façon régulière. Les travaux sont proposés mais jamais imposés, à part dans de rares cas où de nombreux bras seraient nécessaires pour faire une chaine humaine.

Les visites du château, dont elle est elle-même le guide, participent à cette ouverture sur l’extérieur. Je suis persuadée qu’elles ne vous laisseront d’ailleurs pas indifférent tant elles sont riches et personnelles.

Patricia accueille également des stages des maisons paysannes de France sur des thématiques précises comme, par exemple, les enduits à la chaux.

Des travaux conséquents

La nouvelle châtelaine espère finir la réhabilitation complète du bâtiment à la fin de l’année 2021 avec dès que possible l’ouverture d’une première chambre d’hôte. Cela fera plus de 10 ans que le château est en travaux et notamment l’impressionnante nouvelle toiture de l’une des tours. Le charpentier en charge du projet qualifie volontiers ce travail d’exceptionnel que de nombreux collègues pourraient lui envier ! C’est ce qu’il y a de magique avec les vieilles pierres qui nous font sortir des sentiers battus, offrant ainsi la possibilité de réaliser des choses innovantes et stimulantes.

Le château est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1937. Ainsi, Patricia a pu bénéficier des financements de la DRAC, de la région, du département mais aussi de la convention de mécénat des VMF dont elle fût la première bénéficiaire.

Les jardins du château de Hautsegur

A redécouvrir tel le château de la belle au bois dormant

Le château de Hautsegur c’est aussi :

« un véritable havre de paix, niché au cœur d’une nature préservée, boisée de cèdres, chênes et châtaigniers. »

Bon, soyons honnête, ce n’est pas tout à fait cette vision que Patricia a eu quand elle est arrivée. Le jardin était envahi depuis 50 ans par les ronces dont leur principale action est de préparer le sol avant de laisser la place à d’autres plantes. Elles y mettaient donc du cœur à l’ouvrage !

Ces jardins en terrasse

Une partie du jardin est faite de terrasses typiques de cette région ardéchoise réalisée à l’aide de murets en pierres sèches qui jalonnent le terrain. Elle est aidée par David Brouzet qui offre une lecture historique des jardins anciens. Leur réhabilitation est essentielle pour faire revivre ce lieu dans le respect de son histoire.

Les contours du jardin se redessinent, des postes de guets se redécouvrent ainsi qu’une roseraie faite de roses provins. Désormais, c’est à leur tour de profiter de l’espace pour s’épanouir.

Le château de Hautsegur
photo : Hugues Faure
Photo : Hugues Faure

Quant à la fougère aigle, considérée également comme envahissante, elle est canalisée d’une façon originale. L’éradiquer demanderait énormément d’efforts répétés et cela ne suivrait en rien la philosophie du lieu. Patricia a donc décidé d’en faire un labyrinthe d’un parcours de 250 m où petits et grands se perdent avec plaisir ! Un problème devient une solution.

Lieu de partage

Un parcours « vers l’abeille » se mettra également en place pour informer, éduquer les visiteurs de la préservation nécessaire, certes des abeilles mais de tout un écosystème qui disparait petit à petit. Cet écosystème est à la base de notre pyramide. Si cette base s’écroule, qu’adviendra-t ’il du sommet où nous nous trouvons ? Ainsi, on rend également hommage aux vers de terre, alliés formidables de nos jardins.

Des espaces bien-être avec tables et bancs ponctuent le parc invitant à la flânerie et au repos.

https://i2.wp.com/igoir.com/wp-content/uploads/2014/06/st-maurice-de-ventalon-008.jpg
Photo Mellifera : ruche cévenole, ruche tronc fermé par une ardoise Lauze

Cet automne, sur trois terrasses, un verger partagé a été planté. Il est constitué de poiriers, pruniers, pommiers, figuiers, soit environ 15 arbres. Patricia aimerait bien faire profiter les plus démunis de la commune. Actuellement déjà, les amis du château peuvent venir ramasser des châtaignes à l’automne.

« Rien de nous appartient sur cette terre »

Être et partager sont des mots chers à Patricia.

Notre coup de cœur

Cet entretien m’a littéralement redonné un boost d’énergie. Alors je n’ose imaginer le bien-être que l’on doit ressentir quand on vient s’imprégner des lieux ! Envie de découvrir le château ? Envie de participer à faire revivre le site ? Venez comme vous êtes et repartez avec bien plus !

9 commentaires sur “Le château de Hautsegur

    1. Bonjour Hubert, je te remercie pour ton message qui nous donne l’occasion de reprendre contact; j’espère que tout va bien du côté de Montréal, que ce soit pour ta famille ou encore pour le château.
      J’aurai plaisir à vous revoir alors à très bientôt j’espère, bon lundi de Pâques

  1. Merveilleuse Patricia tu as su faire rayonner enfin ce magnifique château ! Nous qui l’avons connu au tout début de l’acquisition nous l’avons vu se transformer par la force de ton courage de ta volonté. Nous pensions que c’etait un rêve fou, tu en as fais une réalité… Grâce à toi le patrimoine cévenol s’enrichit d’un très beau château féodal alors qu’il aurait pu tomber dans l’oubli et l’amoncellement de ruines… Tu mérites largement ce succès nous sommes heureux pour toi. Alice et Claude

  2. Depuis quelques années j’ai vu évoluer le château grâce à la ténacité de Patricia dont l’intelligence et l’Organisation ont favorisé l’émergence de cette réhabilitation hors du commun !
    Immense respect à Patricia et félicitations aux compagnons, ouvriers et amis bénévoles !

    1. Bonjour Marie Odile et un grand merci pour ton message. J’espère avoir le plaisir de t’accueillir pour que tu puisses voir les aménagements intérieurs et pour partager un bon moment.
      je t’embrasse bien fort, bon lundi de Pâques

  3. Ce n’est pas le château de ma mère de Pagnol mais c est le château de mon enfance que Patricia a fait revivre et je la remercie pour son acharnement depuis toutes ces années.
    Elle a vraiment fait revivre les lieux dans le respect de la nature.
    Il faut venir profiter de cet édifice pour comprendre, se replonger dans le passé et profiter de la vue extraordinaire sur les coteaux ardéchois.
    Merci encore mon amie
    Marie-Claude

  4. Nous connaissons le château depuis son acquisition, par nos quelques visites mais surtout par le blog
    qui nous a permis de suivre les travaux…..
    Admirable Patricia ton dynamisme, ta générosité ont permis d’aboutir à ce succès bien mérité .
    Toutes nos félicitations et un grand merci pour avoir redonné vie à ce magnifique château qui fera la fierté de notre Ardèche cévenol.
    Mireille & Jean Jacques ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *