Le château de la Bijoire (Vendée)

Catégories Le Château de la semaine

Un château flamand en terres vendéennes 

Seriez-vous étonnés d’apprendre qu’un superbe château d’architecture flamande se situe au cœur de la Vendée ? Son histoire remonte au XIXe siècle lorsque Charles de Bretagne hérite par mariage du domaine de la Bijoire. Dès son arrivée, Charles missionne un architecte pour agrandir le logis existant. Mais, déçu par les différents projets proposés par son architecte, opte pour une décision radicale en rasant le logis afin d’y édifier un château de style flamand qui lui rappelle celui de son enfance. Les travaux sont terminés en 1875.

En 2014, son arrière-petit-fils et actuel propriétaire Hugues de Bretagne, architecte, reprend la gestion du domaine et décide à son tour de restaurer et moderniser le château en lui apportant tout le confort moderne. Dans ce projet, Hugues est aidé de son épouse Catherine, artiste peintre, et de ses enfants et beaux-enfants qui ont comme lui des projets plein la tête. Une activité commerciale est très rapidement pensée afin de rentabiliser les coûts d’investissement. Une offre d’hébergements est proposée, ainsi que l’organisation d’événements privés et professionnels.

« Ma femme est peintre et souhaitait organiser des stages de peinture. Il fallait apporter au château un certain confort afin que les stagiaires aient chacun leur chambre et leur salle de bain. Nous voulions également louer le château à des familles pour des week-ends ou des vacances. » 

Le château de la Bijoire, qui a été rénové et décoré avec goût, a été pensé pour une vraie vie de château. La bâtisse est à louer dans son ensemble et peut accueillir vingt personnes. Une maison d’invités située à une centaine de mètres, a également été rénovée et permet de compléter la capacité d’accueil du château, en offrant des espaces de vie et cinq chambres supplémentaires. L’ensemble se situe dans un parc arboré de 40 hectares, possède une belle piscine et un terrain de pétanque, aménagée également par Hugues. 

En complément de la location du château et de la maison d’invités, Hugues a poursuivi la rénovation de la propriété en aménageant trois granges, situées dans la basse-cour. De nouveaux espaces qu’il propose à la location pour des fêtes familiales, des séminaires ou encore des événements culturels. 

« J’ai créé une salle chauffée dans la première grange dans laquelle nous pouvons accueillir 80 personnes assises. Attenants, nous y trouvons des sanitaires et un office qui peut servir à un traiteur par exemple. Dans la deuxième grange, qui est ouverte sur une face, nous pouvons y organiser des repas à l’ombre durant l’été ou des pièces de théâtre. Enfin, je suis en train de finaliser la troisième grange, qui était avant la cave à vin, pour la transformer en bar. Ces travaux devraient être terminés en avril. »

L’offre, complète et complémentaire, permet à Hugues de Bretagne de cibler une large cible. Idéalement situé en Vendée, non loin du célèbre Puy du Fou et à seulement vingt minutes de l’océan, le château de la Bijoire possède de nombreux atouts pour attirer et fidéliser la clientèle. 

Notre coup de cœur

Il est possible aujourd’hui de découvrir la vie de château lors d’un séjour au Domaine de la Bijoire. Catherine de Bretagne, diplômée des Beaux Arts de Paris, y organise également des stages de peinture. À travers de nombreuses techniques, elle apprend à peindre la nature d’une manière personnelle, dans la simplicité et la convivialité. 

3 commentaires sur “Le château de la Bijoire (Vendée)

  1. L’appareillage de briques ressemble à celui de l’église d’Esquelbecq et du château du même lieu. Toutefois le contructeur : Valentin de Pardieu au service de Philippe II était normand. On retrouve ces mêmes artefacts en pays de Bray.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *