Château de Courtomer (Orne)

Catégories Le Château de la semaine

Le réveil de la belle endormie

Entouré par des douves et trois cents hectares de parcs, de bois et de champs, le château de Courtomer s’élève au milieu des collines verdoyantes de l’Orne depuis le XVIIIe siècle. Il est l’un des derniers grands châteaux du territoire construits à la veille de la Révolution française. Mais son histoire est bien plus ancienne, comme le témoignent les caves voûtées du château, seuls vestiges intacts des fondations médiévales.

Pendant près de mille ans, de sa construction originelle en 1047 jusqu’à la vente du domaine en 1905, le château a été la propriété de la famille Saint-Simon de Courtomer. Une demeure familiale qui s’est transmise de génération en génération, avant de devenir la propriété d’un voisin et parent éloigné, le comte de Pelet. Depuis 2005, le château de Courtomer est la propriété des Bonner, une famille américaine qui cherchait une nouvelle maison familiale en France. 

« Lors de notre première visite en 2004, le château de Courtomer était à vendre depuis une vingtaine d’années. Quand nous sommes tombés sur le château, il ressemblait à une belle dame misérablement vêtue en haillons, mais en même temps lumineuse. Nous avons découvert les intérieurs où la lumière entrait à grands flots à travers les anciennes fenêtres délabrées et, plus tard, la pluie qui entrait également à grands flots à travers la vieille toiture. » E.B

Trois années de restauration s’ensuivent afin de remettre en état le château. Les surprises et les imprévus se sont succédé au cours des chantiers du château, dont le classement au titre des monuments historiques qui n’a pas facilité la tâche. 

« Retaper le château a été pour nous une passion, mais cela ne se passait pas toujours comme nous le souhaitions. Des maçons ont par exemple retiré une cheminée entière sans se rendre compte qu’ils avaient découpé les poutres qui soutenaient la cheminée elle-même. Nous n’avons remarqué ceci qu’au moment où la cheminée a commencé à pencher de façon dangereuse. Il est parfois difficile et décourageant d’être propriétaire et rénovateur d’un monument historique en France. Mais cela ne durait jamais longtemps. Il y a quelque chose d’exaltant à restaurer une maison magnifique pour lui rendre sa gloire d’antan et le profond sentiment de tradition familiale m’a beaucoup attirée. » E.B

Ces trois années de travaux ont permis à la famille Bonner de s’installer au château et d’y vivre confortablement. Elisabeth a poursuivi sa mission de remise en état du château par la décoration des lieux qui dura deux ans, suivi de l’ameublement. Lors de l’achat, le château n’avait plus qu’une bibliothèque, quelques meubles et objets d’art. Pas assez pour meubler l’intégralité de cet imposant monument !

Aujourd’hui, le château de Courtomer a retrouvé tout son lustre d’antan. C’est un nouveau chapitre qui s’écrit en ses murs avec la famille Bonner. Il sert à nouveau de lieu de rassemblement familial, mais aussi de location de rêve pour des séjours, des mariages ou encore des séminaires. En plus de la restauration du château, la rénovation de la ferme se trouvant sur la propriété a également été entreprise. Il est possible de louer la ferme avec le château ou comme location indépendante.

« Le château accueille jusqu’à 15 personnes pour des réunions familiales ou des fêtes intimes. Nous promettons un endroit parfait pour s’échapper du tourbillon d’activité des grandes villes, pour les hôtes qui apprécient l’intimité, l’espace et l’élégance d’antan. » 

Niché aux portes du Perche, à moins de trois heures de Paris, le château de Courtomer est l’endroit idéal pour séjourner et célébrer, avec des amis ou des proches. La propriété a été entièrement réaménagée afin d’offrir à ses hôtes des espaces accueillants et confortables. Chaque séjour au sein du château de Courtomer est une expérience unique et conviviale. Vous laisserez-vous tenter ? 

Photographies © Château de Courtomer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *