Le château de Montfleury (Puy-de-Dôme)

Catégories Le Château de la semaine
le château de montfleury en PUY-DE-DOME et son histoire côté jardin

Bienvenue en Toscane Auvergnate 

Prenons la direction du Puy-de-Dôme, un territoire à l’architecture marquée par la pierre noire de Volvic. Savez-vous pourtant qu’au sud de Clermont-Ferrand, se trouve un petit coin de France très atypique, surnommé «Toscane Auvergnate» ? Nous sommes ici dans la région de Catherine de Médicis qui hérita de ce territoire au décès de sa mère, Madeleine de La Tour d’Auvergne.

Nous pouvons y contempler un grand nombre de demeures de caractère, tel que le château de Montfleury construit en pierre d’arkose, une magnifique pierre jaune qui brille au soleil. Édifié au XVIe siècle pour le fils de François de la Guesle, bailli et gouverneur du comté d’Auvergne, ainsi que maître d’hôtel de Catherine de Médicis, le château de Montfleury a subi les influences méridionales que l’on retrouve dans son architecture. Ce château plein de charme, qui est resté dans la même famille pendant 300 ans, fut acquis par Pascal et Corinne de Rocquigny en 2013 avec pour objectif d’en faire une résidence secondaire, ouverte au public.

« Nous avons repris ce domaine, car nous cherchions une propriété familiale pour en remplacer une autre que nous avions déjà, mais dont nous devions nous séparer. »

Niché dans un écrin de verdure, le château de Montfleury invite au calme et à la quiétude. Il s’est révélé être le lieu idéal pour ce projet. 

Après un premier travail remarquable de rénovation dans les années 90, cette demeure est restée plusieurs années inhabitée. Une première phase de travaux a donc été menée par Pascal et Corinne et leur famille afin de la remettre en état. Les toits ont ainsi été entièrement restaurés, avec d’autres travaux de fond, et le chauffage a été installé dans toute la maison. Le parc du château n’a pas été oublié.

« Un parc à l’anglaise qui, comme les bâtiments eux-mêmes, avait fait l’objet d’une très belle restauration dans les années 90, mais, pendant plusieurs années, d’un suivi très approximatif, nous avons dû progressivement le reprendre. Nous avons procédé à des re plantations. Un très joli jardin de buis, créé par notre prédécesseur, était malheureusement en très mauvais état, d’immenses bosquets de ronces en empêchant l’accès. Nous avons réussi à sauver la plus grande partie des buis des attaques de pyrales et à récupérer quelques massifs de fleurs telles que les pivoines de chine et les acanthes. »

La première phrase de travaux achevée, le château de Montfleury ouvre ses portes à la visite pour la saison estivale. 

« Nous avons tout fait pour sauver et faire vivre ce patrimoine. Nous aimons cette maison, c’est un coup de cœur. C’est aussi un investissement en temps et en énergie. Nous avons envie de le partager, pour que nous ne soyons pas les seuls à en profiter. Nous avons envie que cette maison vive ! »  

Après une ouverture du château à la visite, Pascal et Corinne de Rocquigny travaillent actuellement au développement commercial du château de Montfleury et nous confie leurs projets à venir, qui verront le jour au printemps 2021. 

« Le domaine est situé sur la route des vins d’Auvergne. Autrefois, une partie de la propriété était une exploitation viticole. Nous avons encore des tonneaux et une magnifique structure de pressoir. Nous voulons remettre en état la salle où ilse trouve pour créer une salle de séminaires, d’événements professionnels et privés. Nous travaillons sur ce point, auquel s’ajoute la possibilité d’hébergements dans cinq chambres de la propriété. »  

Grâce à sa localisation privilégiée et à son environnement, nul doute que le Château de Montfleury ne manquera pas d’attirer un large public. Une destination dépaysante ! 

Notre coup de cœur

En attendant de pouvoir séjourner au Château de Montfleury et de vivre la dolce vita, laissez-vous aller à la contemplation lors d’une visite commentée. L’occasion d’en apprendre plus sur l’histoire du monument. 

1 commentaire sur “Le château de Montfleury (Puy-de-Dôme)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *