Château de Brézé (Maine-et-Loire)

Catégories Le Château de la semaine
Château de Brézé dans le Maine-et-Loire

Quand un château aussi cache un grand secret…

Classé au titre des Monuments historiques, le Château de Brézé n’est pas un château de la Loire comme les autres.   Son existence est attestée dès l’an 1063, car il est mentionné dans une charte de l’abbaye de St Florent.

Une centaine d’années plus tard, le domaine forme le fief de la puissante famille des Dreux-Brézé, et ce pendant des siècles.   En 1448, le propriétaire obtient du roi René d’Anjou le droit de fortifier le château et d’y établir une garnison. Ainsi, des fossés sont creusés pour la première fois, et atteignent à l’époque 10 à 12 mètres de profondeur.   Cent ans plus tard, le propriétaire suivant reconstruit le château dans le style Renaissance. Les fossés sont approfondis, ils entourent alors complètement le château et vont jusqu’à 18 mètres de profondeur !   C’est à partir de 1850 que le château connaît d’importants travaux de rénovation et d’agrandissement dans le style néo-gothique. Situé au cœur d’un vignoble d’une surface de plusieurs dizaines d’hectares, le château est alors repris en main en 1959, par la famille de Colbert, descendante du ministre de Louis XIV. La famille y vit encore aujourd’hui.
Mais alors que nous cache le château ? À première vue, hormis sa belle architecture, le château ne semble rien avoir d’exceptionnel. Jusqu’au moment où nous nous intéressons aux douves sèches et réalisons que la majeure partie de Brézé se trouve sous terre ! Avez-vous déjà entendu parler de la vie souterraine des châteaux ? Eh bien, nous sommes aujourd’hui en mesure d’affirmer qu’il s’agit plus d’une légende urbaine que de véritable vie sous terre. Ce n’est pas le cas du Château de Brézé ! On reste surpris par les dimensions et la profondeur des douves sèches qui sont d’ailleurs considérées comme les plus profondes d’Europe à faire le tour complet d’un château. Ces douves servent en fait de rempart à une forteresse souterraine conçue pour vivre en autarcie …   Après l’exploration d’un chemin en sous-sol permettant de passer d’un côté à l’autre des douves sans être vu et sans danger, on découvre une véritable ville souterraine ! On y retrouve de nombreux chemins de ronde avec postes de tir, salles de garnisons, salles de dépôt, des pressoirs, une glacière, une boulangerie, un fumoir, des chapelles et beaucoup d’autres espaces !
Depuis des générations, ces souterrains étaient connus, mais personne n’avait le droit d’en parler et même les employés du château ne s’y aventuraient pas ! Ce n’est donc que dernièrement que ces souterrains ont été réellement explorés, topographiés et identifiés. C’est ce secret qui a certainement sauvé et préservé les inestimables vestiges troglodytiques du château.
En plus de proposer la visite des souterrains, le Château de Brézé accueille les mariages et les réceptions. L’occasion de vivre un jour unique dans un lieu vraiment atypique et riche en histoire.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *